Un homard rare
30/08/2022

Un homard rare !

François Grandjean, mareyeur observateur, présent sur les meilleurs marchés de la Presqu’île – poissonnerie Chez Patrick – a été surpris de voir un homard d’une couleur peu commune sur son étal. De ce fait, il a eu la bonne idée d’en faire don à l’Océarium.

Une histoire de pigment

Brun, bleu, orange ou jaune, la couleur des homards s'explique par la présence de pigments. La carapace des homards contient un pigment orangé, de la famille des caroténoïdes. Chez le homard, il interagit avec une protéine, la crustacyanine, de couleur bleue. De façon simplifiée, si suite à une anomalie génétique, il y a plus de crustacyanine, alors le homard est bleu vif alors que s'il n'y a un manque de crustacyanine, l'animal sera plus orangé, voire jaune, allant même jusqu'à certains spécimens albinos donc blancs, ce qui est là encore plus extraordinaire.

Un phénomène rare

Il faut savoir que ces homards bleus ou jaune ont perdu leur couleur brune qui leur sert de camouflage contre les prédateurs qui sont sur nos côtes principalement les congres. Or, les pêcheurs se plaignent de la raréfaction des congres. Le manque de prédateurs pourrait aussi être une des raisons du fait que l'on trouve plus de homards bleus ou jaunes.

La spécialité de l’Océarium ? L’élevage de homard

Tout avait commencé, il y a 40 ans, avec la découverte fortuite d'un petit homard de 2 cm qui s'était glissé dans le filtre d'un aquarium. Moïse, car tel fut son nom de baptême, avait réussi la performance de se développer sans les paramètres logiquement indispensables à sa croissance ! Il nous incita à en savoir davantage sur le plus réputé des crustacés qu'est le homard breton ; il est plutôt d'un caractère belliqueux et bagarreur, c'est pourquoi il est préférable de l'élever seul ou bien de lui baguer les pinces afin d'éviter qu'il ne se mutile. Moïse vécu plus d'une quinzaine d'années. Depuis cette époque, grâce à une méthode bien rodée, plusieurs dizaines de homards sont élevés, chaque année, à l'aquarium du Croisic. Et ce n'est pas chose simple lorsque l'on sait que, dans les océans, sur plusieurs milliers de larves que comporte une ponte, seulement 2 ou 3 spécimens arrivent à l'âge adulte.

En savoir plus
Livre Kurun
18/09/2021

24 septembre à 19h : Conférence inaugurale du Salon du livre Plume d'Equinoxe à l'Océarium.

Conférence inaugurale de Michel Germain - Vendredi 24 septembre à 19h.

« Un voilier nommé Kurun. Dans le sillage de Jacques-Yves Le Toumelin »

Dessiné en 1946 par l'architecte naval Henri Dervin pour Jacques-Yves Le Toumelin, Kurun fut construit de 1946 à 1948 au chantier Leroux au Croisic. Le navigateur effectua à son bord un tour du monde à la voile. Parti le 19 septembre 1949 du Croisic, il reçut à son retour, le 7 juillet 1952, un accueil triomphal. Avant de publier Kurun autour du monde, livre de chevet de toute une génération de navigateurs.

Qui était Jacques-Yves Le Toumelin ? Être exceptionnel — parfois méconnu en raison de sa distanciation volontaire à l’égard de l’agitation du monde — il témoigna d’une exigence de vie et d’une volonté sans faille. Cette conférence se propose de faire mieux connaître le parcours de vie d’un personnage hors norme, épris de sincérité et de vérité, adepte avant la lettre d’une certaine frugalité. 

Notre conférencier et auteur du livre: Michel Germain est docteur en langues et littérature françaises, membre de l'Académie littéraire de Bretagne et des Pays de la Loire et vice-président de l'Association Bretonne. Professeur des Universités associé au Celsa, il a enseigné les transformations organisationnelles liées au déploiement des nouvelles technologies dans diverses Universités (Paris-Sorbonne, Paris-Dauphine, Paris 8). Il est également fondateur du cabinet Arctus, agence conseil en stratégie internet.

Sa passion pour la mer et pour la voile l’ont conduit à traverser l’Atlantique en 2007 sur le Belem, dernier trois-mâts barque français, et en 2017 sur le Queen Mary II, dans le cadre de la commémoration de l’arrivée des Américains en 1917. Résidant désormais en presqu’île guérandaise, il s’est tout particulièrement intéressé au Kurun.

Par une sorte de devoir de mémoire, il publie un livre sur le voilier de Jacques-Yves Le Toumelin, emblème aujourd’hui de la ville du Croisic. Des regards croisés, des flash-backs entre passé et présent, dessinent par touches successives ce qui donne à ce voilier son caractère unique : ses navigations, les sillages refermés des rencontres, mais aussi ce qu’il advient quand il survit à son concepteur, disparu en 2009. 

« Kurun est bien davantage qu’un simple OFI (objet flottant identifié). Il est tout à la fois l’œuvre d’une existence, la patiente concrétisation d’un apprentissage en dépit de l’adversité, le véhicule d’une appréhension du monde, l’expression d’une manière d’être et d’une philosophie de l’existence. »

Belem : Destins croisés (Economica, 2010), Prix Histoire 2011 de l'Association des Écrivains Bretons
Les bateaux de la liberté. L’arrivée du premier convoi à Saint-Nazaire (Economica, 2018)
Un voilier nommé Kurun. Dans le sillage de Jacques-Yves Le Toumelin  (Nautilus Éditions, 2021)

En savoir plus
Kit rentrée Ocearium 2021
25/08/2021

Kit rentrée à gagner sur notre page Facebook

Envie de jouer? Voici le traditionnel kit Rentrée de l'Océarium! On vous propose de glisser dans le cartable: une peluche poisson-clown, un puzzle de 220 pièces sur les récifs coralliens, des galettes au beurre pour le goûter, un pot à crayon avec un stylo Océarium et enfin un kit de papeterie. Pour cela, il faut trouver combien de poissons clowns juvéniles sont sur la photo de notre post Facebook. Le gagnant sera tiré au sort parmi les bonnes réponses dimanche 29 août à 12h. A vous de jouer!

En savoir plus
Pieuvre 2
24/08/2021

Les pieuvres, présentes en nombre cet été sur nos côtes.

Depuis le printemps et  dans les différentes criées de la côte Atlantique, les poulpes sont pêchés en nombre. 
En effet, près de 15 tonnes de poulpes ont été rapportées à la criée de Quiberon, soit 15 fois plus que dans les années précédentes. Il est toujours difficile d’expliquer les raisons exactes de tels phénomènes  mais l’on peut supposer que le poulpe ou pieuvre (Octopus vulgaris), dont la population a régulièrement augmenté depuis 10 ans, a  été favorisé par la nature ces 2  dernières années. 
L’abondance d’individus se trouve peut-être au niveau du recrutement de l’espèce. En effet, des naissances en nombre, une présence de nourriture abondante lors de l’éclosion des larves, une absente relative des prédateurs peuvent être des facteurs qui favorisent l’augmentation importante d’une population. Cette année ce sont les pieuvres qui peuvent en avoir bénéficié  et l’an prochain peut être  une autre espèce ! 
C’est souvent la loi de la nature et de l’Océan. Cet animal malin est doué de capacités de dissimulation et de mimétisme hors du commun. Une fois adulte, il a alors peu de prédateurs. Ce céphalopode très gourmand aime les coquillages, les crustacés et va se servir directement dans les casiers des pêcheurs. Sa durée de vie n’est cependant que de 2 ou 3 ans.

A l’Océarium, les pieuvres de l’espace Atlantique ont toujours fasciné les visiteurs.  Le poulpe possède un corps très particulier composé d’une grosse tête et de 8 tentacules.  Si l’un d’eux est sectionné, il peut repousser. Ses dons d’homochromie lui permettent de changer de couleur mais aussi l’apparence de sa peau en fonction de ses humeurs ou de son environnement. Il peut aussi faire preuve d’intelligence de façon surprenante puisqu’il est capable de déduire, de mémoriser et d’apprendre. Un exemple courant est celui de lui faire observer l’ouverture d’un bocal où on aura mis de la nourriture. Par la suite la pieuvre est capable d’ouvrir le bocal par elle-même.
 

En savoir plus
requins Zebre b (2)
03/08/2021

Deux requins Zèbre à l'Océarium

Deux requins Zèbre grandissent à l’Océarium du Croisic.

Nés à Nausicaa à Boulogne sur Mer en Janvier 2021, deux requins Zèbre (Stegostoma tigrinum) sont arrivés en Mai dernier au Croisic. Ils grandissent à présent dans la nurserie tropicale de l’Océarium.
Ils ont été transférés de Boulogne au Croisic dans le cadre du Programme de Conservation Européen (EEP). A la naissance, les requins Zèbre naissent avec des tâches qui se transforment en rayures pendant leur croissance. C’est un phénomène particulièrement intéressant à observer pour leurs soigneurs et qui fait qu’on les appelle aussi requin Léopard. Des deux requins juvéniles mesurent actuellement 1 mètre et devraient atteindre 3 mètres à l’âge adulte. Dès leur naissance, ils ont été entrainés à toucher une cible au moment du nourrissage. Lors de ce moment privilégié, les soigneurs peuvent alors connaître la consommation de nourriture et avoir une meilleure observation de chaque animal.

Un requin très pacifique qui se nourrit de mollusques, de crevettes et dont la survie de l’espèce est menacée.
Ce petit requin est inoffensif pour l’homme car il se nourrit principalement, de mollusques, de crustacés ou de petits poissons. Il vit dans les mers chaudes des récifs coralliens dans les océans Pacifique et Indien, de la Mer Rouge à la Nouvelle Calédonie. Il est ovipare tout comme les roussettes de nos côtes. Comme tous les élasmobranches (requins et raies), les requins Zèbre sont pêchés de façon excessive  pour leur viande, leurs ailerons et leur huile pour fournir les marchés aux poissons en Asie. Cette espèce est actuellement classée « en danger » sur la liste de l’UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature).

Les visiteurs sont invités à trouver des noms pour ces deux magnifiques requins  (du 4 au 8 août 2021).
C’est une tradition à l’Océarium, les requins portent un nom. Les visiteurs sont donc invités à choisir un nom parmi les propositions des soigneurs. Un tirage au sort permettra de faire gagner un Requin Zèbre en peluche, un livre sur les requins et quelques autres surprises.

Les requins Zèbre de l'Océarium en images

 

 

En savoir plus
Roussettes Ocearium du Croisic
23/07/2021

Un nouveau lâcher de roussettes et de raies

Jeudi 22 juillet sur la plage du Castouillet au Croisic : 15 jeunes roussettes et 40 raies brunettes ont été relâchées dans l’Océan Atlantique par l’équipe de l’Océarium 
Ces petites roussettes et petites raies sont nées dans le tunnel de l’Océarium. Elles ont grandi l’hiver dernier dans la nurserie et sont désormais prêtes pour rejoindre leur océan d’origine. Les soigneurs ont procédé à ce lâcher le jeudi 22 juillet dernier. C’est une action exceptionnelle dans l’univers des aquariums. En effet les animaux juvéniles sont généralement transférés vers d’autres aquariums dans le cadre d’échanges Français ou européens. A l’Océarium, les pontes de raie et de roussettes ont été  très nombreuses en 2020. Etant donné que des échanges ont déjà été réalisés, Il a été décidé de procéder de les remettre en mer.

L’Océarium réalise régulièrement des lâchers de homards juvéniles depuis plus de 38 ans.
Lorsque les années sont fructueuses pour les naissances de homards, les soigneurs de l’Océarium peuvent relâcher 30 à 60 juvéniles. Ils sont âgés de 3 à 15 mois. C’est un geste pour les générations futures et un moyen de sensibiliser les visiteurs de l’Océarium au respect et à la protection de notre environnement marin.

En octobre 2018, 30 petites raies brunettes ont rejoint l’Océan Atlantique. A revoir ici 

En juillet 2020, 30 petites roussettes sont mises à l’eau par des enfants.
Une autre première a été de relâcher 30 requins juvéniles l’été dernier. Pour chacune de ces opérations, des enfants sont invités par  l’Océarium. Ainsi, en étant acteurs, les plus  jeunes se sentent plus concernés pour la préservation du monde marin. A revoir ici 
 

 

En savoir plus
Poisson chirurgien à ailes Jaunes
9/07/2021

A voir dans l'espace Lagon

A voir dans l'espace Lagon: un magnifique poisson Chirurgien à Ailes Jaunes

C'est un poisson que nous avons recueilli. Son propriétaire, un aquariophile passionné, a dû s'en séparer suite à un déménagement.

 

En savoir plus
Logo Fondation de la Mer
9/07/2021

L'Océarium s'engage à nouveau

Partenariat avec la Fondation de la Mer

Nous sommes heureux de vous annoncer notre partenariat avec la Fondation de la Mer qui soutient des association et des programmes concrets pour protéger la biodoversité marine.

Pour en savoir un peu plus, cliquez ici.

Opération Mé-go!

Savez-vous qu'un mégot de cigarette jeté dans la nature pollue à lui seul 500 litres d'eau? Face à ce constat, notre Communauté de Commune, Cap Atlantique, lance sur son territoire l'opération Me-go!

L'Océarium est un des sites pilotes sur la Presqu'Ile Guérandaise pour sensibiliser les visiteurs et récolter des mégots pour les recycler.

 

 

 

En savoir plus
RAIE aigle de mer juvenile
25/06/2021

Des naissances en nombre actuellement

Venez voir évoluer ces raies juvéniles.

Elles sont nées ce printemps dans le grand bassin des raies du Pacifique. Pour pouvoir les nourrir plusieurs fois par jour, les soigneurs les ont transférées dans la quarantaine tropicale pendant quelques mois. Elles sont a présent assez grandes pour évoluer dans le bassin nurserie du Lagon. 

Retrouvez en images leur transfert ici

Deux petits requins Chabot peuvent être aussi observés dans ce bassin. A la nurserie tropicales grandissent des petites Demoiselles (Poisson corallien) et seront visibles dans quelques mois.

 

 

En savoir plus
Anaïs et Chloé
7/02/2021

Prolongation de notre fermeture

Nous pensions vous retrouver et nous avions préparé notre réouverture pour les vacances de Février. Mais nous devons maintenir pour le moment la fermeture de l’Océarium pour suivre les consignes gouvernementales.

En savoir plus
Voeux 2021
13/10/2020

Bonne année 2021!

Toute l'équipe de l'Océarium vous souhaite une bonne santé pour vous et vos proches en 2021. Que cette année vous apporte aussi le bonheur, le succès dans vos projets et l’accomplissement de vos rêves !

En savoir plus
Poissons clowns juveniles
13/10/2020

150 petits poissons-clowns à la nurserie de l'Océarium du Croisic

150 petits poissons-clowns à la nurserie tropicale de l’Océarium du Croisic

Agés de 6 mois à 1 an, près de 150 petits Poissons clowns tomates (Amphiprion frenatus) grandissent à présent dans le bassin nurserie du Lagon de l’Océarium.  Leurs parents pondent des centaines d’œufs tous les 15  jours. C’est le père qui est en charge de protéger et de nettoyer le nid. La mère éloigne les poissons les plus curieux et surtout surveille le père pour qu’il ne s’éloigne pas de leur progéniture ! Au 9ème jour, les œufs éclosent une heure après la tombée de la nuit. C’est à ce moment que les soigneurs récupèrent les larves. La métamorphose du stade larvaire en poisson  se fait aux alentours du 9ème jour. Leur livrée évolue aussi pendant la période juvénile puisque 1 bande blanche, puis 2 et enfin 3 bandes apparaissent sur leur corps. Lorsque les poissons clowns atteindront l’âge adulte, deux de ces bandes auront disparu et leurs corps seront de couleur rouge tomate.

Il existe près de 30 espèces de poissons-clowns dont 6 sont présentes à l’Océarium. Le grand public pense souvent que le poisson clown est fragile et doux. Ils sont plutôt dotés d’un caractère bien trempé et sont particulièrement combatifs.
Dans le bassin pouponnière de l’Océarium, ils évoluent avec une dizaine de petites raies nées cet été dans le grand bassin des raies du Pacifique ainsi que d’autres espèces juvéniles tropicales telles que deux petits requins Chabot.

Grâce aux échanges de savoir-faire entre les aquariums mis en place depuis quelques années, les soigneurs maitrisent la reproduction de plus en plus d’espèces.
Les aquariums français échangent régulièrement des animaux mais aussi des informations sur les protocoles de reproduction des espèces tropicales notamment. Des sessions de formation sont aussi organisées afin de former les équipes et d’échanger les données observées.
 

En savoir plus
Inès
8/10/2020

21 Octobre: Dédicaces du livre Inès à l'Océarium

Gwladys apporte ses pinceaux mercredi 21 Octobre à partir de 15h pour dédicacer ce beau livre: Inès à l'Océarium

Vincent et Gwladys sont les heureux parents de la petite Inès. Ils vivent en Presqu'île de Guérande et ont pris l'habitude d'amener Inès à l'Océarium depuis qu'elle a 2 ans. Devant l'émerveillement de leur fille à chaque visite, ils décident de lui créer un joli souvenir en racontant et en dessinant sa visite à l'Océarium. Edité à l'origine juste pour la famille, Nadine Auffret, Directrice de l'Océarium, a eu un véritable coup de cœur pour les magnifiques dessins colorés et l'histoire pleine de découvertes.

A voir: l'exposition des Aquarelles du livre 

Ce très joli livre est devenu une belle exposition à l'Océarium, elle se veut à la fois artistique et pédagogique. Elle vous invite à la découverte de l'Océarium comme vous ne l'avez jamais vu à travers les yeux d'une enfant. Un voyage tout en couleur au milieu des créatures marines et des aquarelles originales du livre réalisé par Gwladys. Venez découvrir les merveilleux dessins de ce livre sous un nouveau jour, une exposition envoûtante pour découvrir en famille le merveilleux monde marin qui peuple nos océans.

Et si vous n'avez pas encore le livre il est disponible à la vente à la boutique de l'Océarium à 12,50 euros.

 

 

En savoir plus
Raies juvéniles
7/10/2020

Les petites raies, nées cet été, sont dans la nurserie tropicale.

Venez observer les petites raies.

Elles sont nées cet été dans le grand bassin des raies du Pacifique. Pour pouvoir les nourrir plusieurs fois par jour, les soigneurs les ont transférées dans la quarantaine tropicale pendant quelques mois. Elles sont a présent assez grandes pour évoluer dans le bassin nurserie du Lagon.

Retrouvez en images leur transfert ici

 

En savoir plus
Inès
14/07/2020

16 juillet: Dédicaces du livre Inès à l'Océarium

Après le livre de visite pour les enfants, venez découvrir l'exposition !

Vincent et Gwladys sont les heureux parents de la petite Inès. Ils vivent en Presqu'île de Guérande et ont pris l'habitude d'amener Inès à l'Océarium depuis qu'elle a 2 ans. Devant l'émerveillement de leur fille à chaque visite, ils décident de lui créer un joli souvenir en racontant et en dessinant sa visite à l'Océarium. Edité à l'origine juste pour la famille, Nadine Auffret, Directrice de l'Océarium, a eu un véritable coup de cœur pour les magnifiques dessins colorés et l'histoire pleine de découvertes.

Ce très joli livre devient une belle exposition à l'Océarium, elle se veut à la fois artistique et pédagogique. Elle vous invite à la découverte de l'Océarium comme vous ne l'avez jamais vu à travers les yeux d'une enfant. Un voyage tout en couleur au milieu des créatures marines et des aquarelles originales du livre réalisé par Gwladys. Venez découvrir les merveilleux dessins de ce livre sous un nouveau jour, une exposition envoûtante pour découvrir en famille le merveilleux monde marin qui peuple nos océans.

Et si vous n'avez pas encore le livre il est disponible à la vente à la boutique de l'Océarium à 12,50 euros.

Gwladys apporte ses pinceaux Jeudi 16 juillet à partir de 15h pour dédicacer ce beau livre.

 

En savoir plus
Roussettes Ocearium du Croisic
9/07/2020

Lâcher de Roussettes par  L’Océarium du Croisic 

Jeudi 9  juillet sur la plage du Castouillet au Croisic : 30 jeunes roussettes ont été relâchées dans l’Océan par l’équipe de l’Océarium 
Nées dans le tunnel de l’Océarium, 30 petites roussettes ont grandi l’hiver dernier dans la nurserie et sont désormais prêtes pour rejoindre leur océan d’origine. Les soigneurs ont procédé à ce lâcher le jeudi 9 juillet à 14h30. C’est une action exceptionnelle dans l’univers des aquariums. En effet les animaux juvéniles sont généralement transférés vers d’autres aquariums dans le cadre d’échanges Français ou européens. A l’Océarium, les pontes de roussettes ont été  très nombreuses en 2019  (plus de 60  individus)  et des échanges ont déjà été réalisés. Il a donc  été décidé de relâcher une trentaine de spécimens sur une plage de l’Atlantique. 

En octobre 2018, 30 petites raies brunettes ont rejoint l’Océan Atlantique.
Du fait d’un nombre particulièrement élevé en 2018 de naissances de raies brunettes, les soigneurs ont procédé à un tout premier lâcher de petites raies. A revoir ici. 

L’Océarium réalise aussi régulièrement des lâchers de homards juvéniles depuis plus de 37 ans.
Lorsque les années sont fructueuses pour les naissances de homards, les soigneurs de l’Océarium peuvent relâcher 30 à 60 juvéniles. Ils sont âgés de 3 à 15 mois. C’est un geste pour les générations futures et un moyen de sensibiliser les visiteurs de l’Océarium au respect et à la protection de notre environnement marin.

En savoir plus
Président Salon du Livre
1/09/2019

Littérature et aventure, une autre manière d’être libre.

Conférence de Patrice Franceschi  - Vendredi 20 septembre à 19h 

En savoir plus
JMO Insta
2/05/2019

8 JUIN - JOURNÉE MONDIALE DES OCÉANS

Nous vous invitons à un weekend événement - du 7 au 9 juin prochain - à l’occasion du World Oceans Day. C’est une belle opportunité pour nous tous, petits et grands, d’être sensibilisés à la préservation du milieu marin et informés sur les conséquences du changement climatique sur les océans.

La marraine de l’événement, Anne Quéméré, navigatrice bretonne et voyageuse de l’extrême, viendra nous parler de son expérience sur les océans et de sa dernière aventure, la traversée mythique du passage Nord-Ouest de l’Arctique en solitaire.

Plusieurs partenaires comme Surfrider, TARA Expéditions, Les Petits Débrouillards et Plankton Planet seront aussi avec nous.

Demandez le programme !

 

VENDREDI 7 JUIN

18h30 Ouverture de l’évènement en présence de la marraine, Anne Quéméré

19h00 Projection* du film Tara Expéditions « Prisonniers volontaires de la banquise », qui sera suivie d’une conférence* de Vincent Hilaire, journaliste et correspondant de cette expédition scientifique

SAMEDI 8 JUIN

09h00 Commencez la journée zen avec une session exceptionnelle de Yoga Vinyasa Flow devant le Bassin de Raies du Pacifique. Le cours est thématisé sur l’élément Eau (sur inscription, payant et dans la limite des places disponibles)

10h00 Surfrider vous propose tout au long de la journée des Schtroumfrider quizz** pour les enfants et une grande fresque interactive pour mieux comprendre comment protéger l’écosystème et les océans par des gestes simples du quotidien. Une exposition photos, dans l’Océarium, nous permettra aussi de prendre conscience de l’évolution des déchets côtiers en Europe

12h00 et 14h00 Conférence* de Surfrider sur les pollutions locales et les actions globales pour sauvegarder les océans

15h30 Collecte des déchets sur la plage St Goustan avec Surfrider et les bénévoles des associations Hirondelle et DECOS

18h45 Conférence* d’Anne Quéméré avec projection de son film « Passagère de l’Arctique » qui raconte comment au cours des étés 2014 et 2015, elle renoue avec l’Arctique et s’élance de Tuktoyaktuk, un petit hameau situé dans les Territoires du Nord-Ouest (Canada) pour tenter de traverser le mythique passage du Nord-Ouest en kayak et en solitaire

DIMANCHE 9 JUIN

10h00 Les Petits Débrouillards vous proposent tout au long de la journée d'explorer avec les enfants l'impact du changement climatique sur les océans et la biodiversité à travers des expériences ludiques**, des jeux**, des maquettes. Venez comprendre le phénomène d'effet de serre, les causes de son augmentation et les conséquences pour notre planète bleue. Embarquez avec eux vers les extrêmes pour découvrir la biodiversité du pôle Nord et du pôle Sud.

10h00 Plankton Planet propose toute la journée un atelier** d'expérimentation sur le plancton pour les enfants

16h00 Conférence* de Plankton Planet sur son programme d'étude du plancton qui vise à approfondir la connaissance et la compréhension de la vie dans les océans

Et bien sûr retrouvez toutes les animations** habituelles de l’Océarium avec le repas des Manchots à 11h, 15h et 17h, une présentation des requins d’Australie à 16h30… 

 

*Conférence gratuite, ne donne pas accès au circuit de visite de l'Océarium.

**Animations sur le circuit de visite de l'Océarium offertes sans supplément au tarif du billet d'entrée.

 

 

En savoir plus
Engagé pour l'Océan
1/05/2019

Engagé pour l'Océan

L’Océarium du Croisic est  un établissement engagé pour les Océans depuis de nombreuses années.
Des centaines de milliers d’enfants ont appris, ici, à aimer et à protéger notre environnement littoral grâce au  travail  de sensibilisation de nos animateurs.
Depuis plus de 47 ans, les médiateurs scientifiques ont su partager la beauté et la fragilité  de ce milieu marin  grâce à leur compétence et leur envie de transmettre.  Cette proximité avec les différents publics a aussi beaucoup contribué à la notoriété de notre établissement.   

Aujourd’hui, le partage des connaissances scientifiques contribue à faire prendre conscience des enjeux environnementaux qui sont là, tels que la pollution marine par le plastique, les changements climatiques ou l’acidification des océans.  Sur ces sujets, nous continuerons encore à partager avec notre public, dans toute sa diversité. Notre conviction est que les aquariums jouent un rôle d’information majeur dans une société où les évolutions des milieux naturels nous laissent perplexes. 
 
Dans ce contexte, nous avons décidé d’aller encore plus loin dans nos engagements actuels avec ces nouvelles actions en faveur de la protection des Océans :

Reproduction : 
Multiplier les reproductions et donc les échanges  de façon encore plus soutenue avec nos confrères Français et Européens.  Dans ce domaine, des formations communes ont été organisées  par les aquariums français les plus importants et seront reconduites  dans l’avenir. 

Préservation :
Maintenir et développer les partenariats avec des organismes de recherche tels que IFREMER, IRD, les universités,… car les aquariums sont des lieux uniques pour l’étude d’animaux marins en milieu protégé.

Protection :
Soutenir les programmes de conservation ex situ : aires de pontes des tortues marines, participation à la protection des milieux naturels comme les  mangroves, restoring de colonies coralliennes dans les zones où elles sont victimes de blanchiment , engagement contre la pratique du  finning qui menacent les squales en Asie  etc ….. 

Notre engagement pour la préservation de nos Océans et pour une meilleure information des jeunes générations ne faiblit pas. A l’aube de notre cinquantième anniversaire, nous remercions notre public qui, par chacune de ses visites, soutient notre démarche environnementale.

En savoir plus
Plankton Planet 2
30/04/2019

PLANKTON PLANET

Plankton Planet est une équipe de chercheurs, d’ingénieurs et de marins engagés, originaires des États-Unis, de France et de Nouvelle-Zélande, convaincus qu’améliorer notre connaissance et notre compréhension de la vie dans les océans est essentiel pour la durabilité de l’humanité sur la planète bleue. C'est une organisation internationale à but non lucratif (www.planktonplanet.org) qui travaille en étroite collaboration avec la Fondation Tara (France et États-Unis) qui gère les expéditions scientifiques de la célèbre goélette Tara (oceans.taraexpeditions.org).

Leur vision

Tirer parti de la curiosité et de la créativité des marins et des scientifiques pour prélever du plancton océanique à des échelles sans précédent, afin d’évaluer en profondeur la santé, la biodiversité et l’évolution des océans

Leur mission

Développer des outils conviviaux innovants pour soutenir une Océanographie 2.0 citoyenne durable, alimentés par le vent, fournissant de nouvelles connaissances essentielles sur l’écologie, la morphologie et la génétique du plancton, qui seront universellement accessibles aux scientifiques, aux enseignants et aux décideurs.

Pourquoi ?

Chaque litre d’eau de mer contient entre 10 et 100 milliards de formes de vie planctoniques, formant un extraordinaire écosystème mondial qui génère la moitié de l’oxygène planétaire, soutient la vie marine et régule les climats. Comprendre et modéliser la structure et la dynamique du plancton mondial est essentiel pour prédire l’avenir de notre biosphère et apprendre à vivre en synergie avec notre vaisseau spatial, le système Terre.

Dans quel but ?

Les données Plancton Planète favoriseront les avancées clés dans :

Science du ciel bleu :

1/ suivi exceptionnel à long terme du changement de la biodiversité du plancton total et de l’évolution de notre océan en rapide mutation (analyse des impacts du réchauffement, de l’acidification, de la désoxygénation);

2/ une nouvelle compréhension des structures, des fonctions et des comportements du plancton via les millions d’images et de films d’organismes planctoniques générés par les planctoscopes;

3/ l’incorporation (par exemple via l’utilisation de l’intelligence artificielle) de données biologiques de haute résolution à l’échelle mondiale aux efforts actuels et futurs visant à modéliser la dynamique des écosystèmes océaniques et les interactions océan-climat, des gènes aux cycles biogéochimiques.

Science appliquée et politiques :

1/ détection d’espèces envahissantes, toxiques ou économiquement pertinentes à l’échelle planétaire;

2/ la mise en relation des données sur les communautés de plancton (y compris les gamètes et les larves de poissons) avec les données de capture de poissons pour une prévision robuste des stocks de poissons;

3/ l’évaluation des zones biogéographiques océaniques («paysages marins») en vue de la conception optimale des zones de protection marines en haute mer (écosystèmes, par exemple, à haute capacité de pompage de carbone).

 

A l'occasion de la Journée Mondiale des Océans, Plankton Planet donnera une conférence le dimanche 9 juin, à 16h00 à l'Océarium et animera des ateliers d'expérimentation sur le plancton pour les enfants tout au long de la journée.

 

Pour plus d'information: www.planktonplanet.org

 

En savoir plus

 1 2 > >>