Plankton Planet 2

Plankton Planet est une équipe de chercheurs, d’ingénieurs et de marins engagés, originaires des États-Unis, de France et de Nouvelle-Zélande, convaincus qu’améliorer notre connaissance et notre compréhension de la vie dans les océans est essentiel pour la durabilité de l’humanité sur la planète bleue. C'est une organisation internationale à but non lucratif (www.planktonplanet.org) qui travaille en étroite collaboration avec la Fondation Tara (France et États-Unis) qui gère les expéditions scientifiques de la célèbre goélette Tara (oceans.taraexpeditions.org).

Leur vision

Tirer parti de la curiosité et de la créativité des marins et des scientifiques pour prélever du plancton océanique à des échelles sans précédent, afin d’évaluer en profondeur la santé, la biodiversité et l’évolution des océans

Leur mission

Développer des outils conviviaux innovants pour soutenir une Océanographie 2.0 citoyenne durable, alimentés par le vent, fournissant de nouvelles connaissances essentielles sur l’écologie, la morphologie et la génétique du plancton, qui seront universellement accessibles aux scientifiques, aux enseignants et aux décideurs.

Pourquoi ?

Chaque litre d’eau de mer contient entre 10 et 100 milliards de formes de vie planctoniques, formant un extraordinaire écosystème mondial qui génère la moitié de l’oxygène planétaire, soutient la vie marine et régule les climats. Comprendre et modéliser la structure et la dynamique du plancton mondial est essentiel pour prédire l’avenir de notre biosphère et apprendre à vivre en synergie avec notre vaisseau spatial, le système Terre.

Dans quel but ?

Les données Plancton Planète favoriseront les avancées clés dans :

Science du ciel bleu :

1/ suivi exceptionnel à long terme du changement de la biodiversité du plancton total et de l’évolution de notre océan en rapide mutation (analyse des impacts du réchauffement, de l’acidification, de la désoxygénation);

2/ une nouvelle compréhension des structures, des fonctions et des comportements du plancton via les millions d’images et de films d’organismes planctoniques générés par les planctoscopes;

3/ l’incorporation (par exemple via l’utilisation de l’intelligence artificielle) de données biologiques de haute résolution à l’échelle mondiale aux efforts actuels et futurs visant à modéliser la dynamique des écosystèmes océaniques et les interactions océan-climat, des gènes aux cycles biogéochimiques.

Science appliquée et politiques :

1/ détection d’espèces envahissantes, toxiques ou économiquement pertinentes à l’échelle planétaire;

2/ la mise en relation des données sur les communautés de plancton (y compris les gamètes et les larves de poissons) avec les données de capture de poissons pour une prévision robuste des stocks de poissons;

3/ l’évaluation des zones biogéographiques océaniques («paysages marins») en vue de la conception optimale des zones de protection marines en haute mer (écosystèmes, par exemple, à haute capacité de pompage de carbone).

 

A l'occasion de la Journée Mondiale des Océans, Plankton Planet donnera une conférence le dimanche 9 juin, à 16h00 à l'Océarium et animera des ateliers d'expérimentation sur le plancton pour les enfants tout au long de la journée.

 

Pour plus d'information: www.planktonplanet.org